Aller au contenu principal Passer à la navigation en bas de page
Histoires 14.1.24

MADRID, UNE HISTOIRE D’AMOUR.

Moncler en conversation avec Joaquín Furriel 

Au cours d’une conversation captivante avec le célèbre acteur Joaquín Furriel, nous découvrons le lien intime qui le relie à la ville de Madrid, ses actualités pour le printemps et sa philosophie unique de la mode. Égérie Moncler pour la nouvelle collection Printemps/Été 2024, Joaquín partage son point de vue sur la culture de la ville, sa passion pour la mode, ainsi que la campagne qui donne vie à la collection.

Qu’est-ce que Moncler représente pour vous ?


Je suis passionné de ski. Pour moi, c’est comme une méditation active. Pour être honnête, Moncler a toujours été cette marque qui réussit à associer technologie et style affirmé à la perfection. C’est le lien authentique que j’ai avec la Maison.


En participant au projet, je suis tombé amoureux de la collection, qui est un vestiaire intemporel composé de looks citadins à porter en ville. Au-delà de la campagne, j’ai le sentiment que je peux porter cette collection tous les jours, pour mes activités quotidiennes et dans ma vie courante. 


Pourquoi aimez vous tant Madrid ?


J’aime Madrid et ce qu’elle représente. On peut facilement s’y promener à pied, et son influence culturelle est fascinante, avec des gens venus de toute l’Espagne et des quatre coins du monde, ce qui en fait une ville très accueillante et pleine de vie tout au long de l’année.


Qu’attendez-vous de ce printemps ?

 

Ce printemps, j’aimerai découvrir la périphérie de Madrid et visiter d’autres villes en Europe, ainsi que profiter de cette énergie très particulière que l’on peut tous ressentir à cette période de l’année.

Quelle est votre principale préoccupation lorsque vous choisissez une tenue ?


Concernant mon style, j’ai des exigences très claires… Le plus important est d’être à l’aise et de trouver des pièces de qualité. C’est ce qui compte le plus pour moi. Le confort, c’est une pièce qui vous permet d’être vous-même. Ensuite, je porte un grand intérêt à l’innovation, à la fois en matière de tissus ou de méthodes de fabrication… car une partie du confort réside dans la recherche de légèreté. C’est ce qui me plaît aussi. 


Quelles pièces de la collection emporteriez-vous dans vos bagages pour votre prochain voyage ?


J’aime tellement la collection Moncler Printemps-Eté 2024 pour Homme. Les vestes sont incroyables, conçues dans un mélange de matières - exactement comme je les aime, mêlant qualité et élégance, tout en restant confortables. Les chemises sont aussi impeccables, très légères et faciles à porter.


Vous êtes souvent sur les plateaux de tournage pour le cinéma et la télévision, comment s’est passée l’expérience du tournage de la campagne ? 


J’ai eu l’opportunité et la chance de travailler avec le styliste Robert Rabensteiner, dont j’ai toujours admiré le travail, sur ce tournage. L’ambiance durant la production a donc été exceptionnelle, grâce à un vrai travail d’équipe. Boo George, qui est selon moi l’un des photographes les plus talentueux avec lesquels j’ai travaillé, a rendu le résultat exceptionnel, tout comme l’ensemble de l’équipe impliquée. Tout le monde était à la fois concentré à atteindre une vision commune, et à la fois très chaleureux, que les choses se sont déroulées avec une grande fluidité. J’ai vraiment apprécié cette expérience.